Skip to content

URGENT CALAIS : BESSON S’ACHARNE

février 17, 2010


Le hangar Kronstadt à Calais a été réouvert aujourd’hui pour en faire un lieu de lutte et convivial. Alors que les réfugiés étaient partis prendre leur repas, les flics ont de nouveau investi le local à 19 H.
Ils l’occupent toujours et en interdisent l’accès. 7 militants de No Border ont été arrêtés lors de cette opération policière.
Besson ne nous arrêtera pas. Nous luttons pour :
la régularisation de tous les sans papiers
l’ouverture des frontières
la liberté de circulation et d’installation
la destruction de la machine à expulser fermeture et disparition des camps de rétention
le 17/02/2010 SOS soutien ô sans papiers

/

17/02/2010 : Calais, Le Hangar est réouvert

février 17, 2010


Calais, Solidarité migrants
17/02/2010
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
calaisolidairty@gmail.com
Tel: 0033699746155

REOUVERTURE DU HANGAR KRONSTADT AUX MIGRANTS A CALAIS

A 10h aujourd’hui, le réseau No Borders (1) a officiellement réouvert le Hangar Kronstadt (2) à Calais à la population migrante. Cela fait suite à la première ouverture au public le samedi 6 Février, et à l’expulsion violente de la police le lendemain (3).

Le maire de Calais a ordonné l’expulsion du Hangar au motif que celui-ci n’était pas conforme à un usage public. Maintenant le Hangar Kronstadt est ouvert comme un espace privé pour les membres de SOS soutien O Sans Papiers . Tous les migrants et les militants du Hangar sont membres officiels.

Le Hangar est actuellement ouvert aux migrants de 10:00 jusqu’à 18:00. Le Hangar n’est pas un espace humanitaire, mais un espace de discussions politiques et de débats, d’ échanges culturels et de divertissement.

Chautempts Marie dit: «Alors que les autorités bloquent toutes les propositions d’hébergementt, les migrants de Calais sont confrontés à l’un des hivers les plus froid de l’histoire récente et au harcèlement policier quotidien Cette situation indigne est contraire aux valeurs communes de solidarité humaine.
Alors, quelque chose doit être fait, et nous nous battons pour la création d’un espace où les migrants puissent venir disposer d’un temps de répit  »

Au moment de la rédaction de ce communiqué nous ignorons si la réouverture fera l’objet d’une intervention de la police. Toutefois,sur la nouvelle porte d’entrée du Hangar , l’article 1 de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme (4) a été peint. Toute intervention violente de la police sera considérée comme une atteinte à nos droits.

Tim Wallace dit « une autre expulsion violente ne nous découragera pas, nous n’allons pas rester là à regarder des êtres humains être traités comme des animaux. 8 années de violence et les migrants sont toujours à Calais, car nos gouvernements ne veulent pas reconnaître la légitimité de vouloir quitter des zones telles que l’Afghanistan, le Darfour, l’Iran

FIN

Notes aux éditeurs

(1) Le réseau No Border est un mouvement mondial d’individus et de groupes luttant pour le droit à la liberté de circulation des personnes, et non uniquement pour les marchandises de l’Europe ultraconsommatrice . Depuis
le camp No Border à Calais en juin , les militants noborders ont eu une présence constante à Calais sous la bannière de Calais migrants Solidarité.
Nous avons été témoins d’actes de violences policières et avons collectivement résisté à des expulsions. Nous avons organisé la distribution d’aide humanitaire, et agit concrètement en faveur des droits des migrants.

(2) Acte de résistance et de solidarité avec les sans-papiers de Calais, No Borders a loué le hangar Kronstad pour les
mois de février et mars, en collaboration avec SOS Soutien O Sans Papiers. Le hangar est situé entre le port et le centre de Calais.

(3) Le samedi soir, environ 100 migrants sont venus au Hangar, avec l’intention d’entrer. Ils ont été accueillis par deux rangées de CRS bloquant l’accés à la rue. Criant « Liberté! liberté! « , les migrants et des militants ont forcé le barrage policier et ont réussi à pénétrer dans le hangar. Des couvertures, des vêtements de rechange, du thé chaud… ont été fournis aux migrants.

Toutefois,après une nuit en sécurité, 75 CRS ont forcé l’entrée du hangar en cassant au passage les portes d’entrée et le comptoir d’accueil. 12 militants ont été arrêtés, mais relâchés par la suite, tandis qu’un autre était transporté à l’hôpital.

(4) L’article 1 stipule: « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en Dignité et en droits. ILS SONT doués de raison et de conscience et DOIVENT agir les uns envers les autres» Dans un esprit de fraternité.  »

SOS Soutien ô sans papiers et les No Border veulent porter plainte contre le maire

février 11, 2010


Article de la Voix du Nord

L’association SOS soutien ô sans papiers et les No Border assurent être encore plus déterminées …

après les événements du week-end. Malgré l’arrêté municipal qui leur interdit de recevoir du public dans le hangar qu’ils louent rue de Crondstadt, ils veulent rouvrir le lieu dès aujourd’hui pour « un accueil de jour » des migrants, « qui sont adhérents de l’association », bien que le local ne soit pas aux normes. Détérioré après l’intervention de la police ce week-end, pas chauffé, ouvert aux quatre vents, le hangar a été aménagé avec un coin cuisine, un bureau, des livres, des matelas… « Des matelas, il y en avait aussi dans notre local rue Monseigneur-Piedfort pour les associatifs, ça ne veut rien dire », assure Rodolphe Nettier, de SOS Soutien ô sans papiers.

Les pouvoirs publics, eux, sont prêts à intervenir si le local ouvre à nouveau. « L’arrêté municipal court toujours, nous interviendrons s’il le faut, assure le sous-préfet Gérard Gavory. Ils doivent respecter les règles ; pour accueillir du public, un local doit être aux normes. La commission de sécurité est passée, le local demande des travaux considérables. » Les deux associations estiment, elles, « que ce soit un accueil de public ou pas, ce n’est même pas l’objet du débat. On recevait déjà des gens depuis dix jours. On laissera la justice trancher. »

Mais pour Gérard Gavory, « ils sont dans la provocation. Derrière ça, il y a un problème de responsabilité. Imaginez qu’il se passe quelque chose, c’est le maire qui est responsable personnellement. » Les associatifs, qui s’estiment victimes d’une « campagne de criminalisation de la part de l’État », ont annoncé qu’ils allaient déposer trois recours en justice, dont un au pénal ainsi qu’une plainte contre le ministre de l’Immigration Éric Besson pour diffamation. Ils pourraient faire de même contre le maire, Natacha Bouchart, pour ses propos les qualifiant « d’éléments extérieurs qui marchent sur le ventre et les pieds des Calaisiens ». •

AMANDINE FARAUD

Lire ici : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2010/02/11/article_sos-soutien-o-sans-papiers-et-les-no-bor.shtml

SôS Soutien ô Sans-papiers continuera à utiliser son local loué , 14 rue Cronstad

février 8, 2010


communiqué de sôs soutien ô sans papiers

Dès samedi soir, lors de négociations avec le sous-préfet, nous avons expressément signalé que l’ensemble des personnes, avec ou sans papiers, était adhérant de SôS Soutien ô Sans- papiers et sont bien dans un local associatif .

Les exilés sont tous porteurs de leur carte d’adhésion.

le gouvernement devra assumer sa position intenable et son obéissance aux directives anglaises.

Le gouvernement devra assumer ses lois racistes et nous accuser d’entraide aux personnes en situation irrégulière

IL POURRA ACCUSER NOS RESEAUX DU DELIT DE SOLIDARITE , ET POURQUOI PAS DE CELUI DE PASSEUR

PASSEUR,thème favori de M.Besson, qui occulte ainsi le vrai débat/ Pourquoi ces exilés? Pourquoi cette violence et acharnement à Calais.

Nous lançons les procédures judiciaires et recours et ferons le point ensemble à cette Conf de presse avec les NO Border.

SôS Soutien ô Sans-papiers et les réseaux no border organisent une conférence de presse mercredi 10 février à 15H au local rue de cronstadt à Calais .

communiqué de sôs soutien ô sans papiers sur la « jungle » de Calais

février 7, 2010


SoS Soutien aux Sans Papiers « cette nouvelle jungle  » de
Besson : du « tout permis » et violences d’Etat

Expulsion , et violences intolérables dans le hangar Cronsdat de CALAIS. BESSON s’agite à nouveau . Il détourne ainsi le vrai débat de fond,pourquoi ces exils forcés?
Pourquoi cette violence envers des exilés obligés de fuir guerres, violences et misère.

Les conflits de l’occident obligent ces véritables  » dégâts collatéraux » à rejoindre nos pays.
Ce n’est pas par la violence et l’expulsion du hangar , ni en rasant leur campement , que Besson posera les vraies questions, mais il devra en répondre.
Son discours mensonger et populiste ne trompe personne.

Ce hangar , est un prétexte pour terminer « le nettoyage » : la violence d’Etat qui est faite à ces exilés, n’est pas sans rappeler une triste époque où « le nettoyage » procédait de ces rafles , harcèlements fichages et contrôles.

Les Anglais intiment l’ordre à notre gouvernement d’agir dans ce sens.
Sarkozy est allé jusqu’à signer un accord pour les charters communs vers Kaboul , violant ainsi les dispositions de la convention européenne des droits de l’homme.
Ces va-t- en guerre , en aucun cas, ne peuvent nous dicter leur loi!

SoS Soutien aux Sans Papiers, entend dénoncer les violences faites aux soutiens lors de l’expulsion. La répression , le fichage ,la manipulation de pseudo réseaux d’etrêmes gauches, la criminalsition sytématique, sont les signes d’impuissance de ce gouvernement qui ne représente plus que 30% de la
population!

SoS Soutien aux Sans Papiers portera plainte contre ces violences et l’expulsion du hangar.
Besson déclare : qu’il « saura prendre les mesurent qui s’imposent ».
 » Nous souhaitons une immigration humaine et respectueuse » : dit il en l’illustrant …

Une retraité Calaisienne qui distribue des repas , soutien actif auprès des exilés, a même eu le nez cassé par les hordes de CRS lâchés dans le hangar , des No Border molestés lors de leur arrestation .
Si ce gouvernement craint 20 soutiens, c’est qu’il vacille.
Désavoué même par les juges lors de l’arrestation d’une centaine d’exilés en Corse, Désavoué dans la grotesque parodie de procès du CRA de Vincennes,il démontre son impuissance.

Cette militante de la solidarité représenterait un danger pour que les CRS lui casse le nez? « le danger » dans la désinformation favorite de Besson de « sa lutte implacable contre les filières » ?

Un réseau alternatif de solidarités, un lieu d’échanges, devient un « réseau de passeurs »?
alors oui M. Besson nous sommes tousTES des passeurs et tousTES des délinquants de la solidarité

A quand des tasers désintégrateurs dans cette bonne ville de Calais? : plus un exilé ?
Pour cela plus un soldat français dans leur pays et forces de l’OTAN , plus de ventes d’armes , et ils deviendront invisibles ! Ils vivront dignement,loin de notre accueil indigne.

L’occident et l’Europe qui se barricadent sont les seuls coupables et responsables de cette honte ! , de ces exils forcés. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

Qui sème la misère , récolte la colère!
Nous disons non à ces politiques européennes xénophobes, non à cette violence d’Etat , non aux ordres de l’Angleterre et ses charters de la mort.

Oui à l’application des Accords et Genève et disparition de cette absurdité de loi Dublin II.

Oui aux solidarités actives

oui la libre circulation et installation.

Fermeture de tous les centres de rétention.

Calais/ Urgent RESISTANCE

février 6, 2010


Aujourd’hui au hangar de Cronstadt, ouverture par un concert par les No Border , et journée rencontres dans ce lieu alternatif et solidaire.
Immédiatement , les médias ont repris le mot d’ordre  » pas de nouveau Sangatte à Calais. »
C’est tout sauf cela ce hangar, et Nous ne sommes pas des caritatifs , ou « humanistes ».

SoS Soutien aux Sans Paiers entend que le débat de fond ne soit pas occulté par les médias, ou autres polémique autour de l’ouverture de ce hangar.
Il s’agit bien des politiques européenes de l’immigration , et la disparition du droit d’asile, au profit de l’utilitarisme migratoire.
Le risque de voir « l’harmonisation » de ces politiques Européennes par une immigration plus que « choisie « , et pourquoi pas comme en Italie : une carte de séjour à points!

Les traitements inhumains et dégradants, les chasses à l’homme ; les exilés l’avaient fui ils se retrouvent traqués au bout de leur route dans cette Europe qui se barricade , et ose n’accueillir que 5% des exilés : ces  » dégâts collatéraux » des conflits de l’Occident.
Nous devons respecter ratifiés les accords De Genève ratifiés envers ces exilés qui fuient nos conflits et guerres.

Ce soir , la mairie va jusqu’à affirmer que ce lieu est une « provocation, » et que nous « marcherions sur les pieds et le ventre des Calaisiens »! Elle met en poste une quinzaine de flics devant le hangar.
Alors qu’une vingtaine d’exilés viennent au concert, ils forcent le passage d’une quinzaine de policiers, puis à 18h repartent pour la distribution des repas par Salam.
Une centaine d’exilés reviennent, devant le hangar : mais ils décident de ne plus supporter cette humiliation d’être traités comme les chiens à qui on jette des pierres pour les faire disparaitre . Ils restent dans le hangar et forcent ce barrage pour entrer.
SoS Soutien aux Sans Papiers soutien et continuera de soutenir toute solidarité , et refuse la manipulation, et ésinformation que la mairie fait de l’ouverure de ce hangar

Les discours populistes et xénophobes de la mairie, la stigmatisation de « l’autre » : l’étranger, ne nous feront en aucun cas reculer dans nos solidarités et respect de chacun , La libre ciruculation et installation des exilés.

RESISTANCE ET SOLIDARITES SONT LES BIENVENUES , rue de
Cronstadt.

Communiqué du 28/01/2010

février 1, 2010

La chasse à l’homme et traitements inhumains et dégradants s’amplifient depuis le « nettoyage » des campements à calais.

SOS SOUTIEN AUX SANS PAPIERS met à la disposition des exiléES et DES CalaisienNES qui les soutiennent un hangar de 600 m2 dans le centre de la ville : rue Cronstadt.Le harcèlement dépasse toute mesure : ils ne peuvent plus s’asseoir , se poser, sans qu’une horde de robocoops leur demande de dégager « ailleurs » .

La misère on la stigmatise , on la criminalise et on la cache , MAIS on ne la fait pas disparaître.

Besson les clochardise, tels des chiens à qui l’on jetterait des pierres pour les faire disparaitre !

Ces réfugiés : « dégâts collatéraux » fuyant les conflits alimentés par nos ventes d’armes ou nos armées, (les sous sols sont riches, ou des positions stratégiques).

M. Besson , votre reproche de « pointillisme administratif » ! concernant tous les exiléEs vous fait à nouveau déraper :

Leur criminalisation , stigmatisation, la répression et chasse à l’homme n’ont plus de mesure tant la xénophobie de ce gouvernement et votre racisme en sont les ferments premiers.

Attention :  » l’autre » , « l’étranger » , responsable de tous les maux, ce n’est pas de notre Identité! L’Etat ne peut continuer à violer impunément les droits humains les plus élémentaires.

SoS SOUTIEN AUX SANS PAPIERS exige respect et application des Accords de Genève et l’abrogation des accords Dublin II., la liberté d’installation et de circulation pour tousTES.

des couvertures et matériel de campement seront les bienvenus rue Cronstadt.

Les médias ont déjà titré  » UN NOUVEAU SANGATTE A CALAIS »!

La lutte va etre serrée avec le préfet M. de Bousquet et la violence de sa police.